Rechercher
  • Raoul Scipioni-Guenancia

Peinture et artiste inspirant

Mis à jour : 29 avr. 2020

Chaque peintre a son mentor : Picasso doit beaucoup au Greco et à ses personnages faméliques et étirés. Gustave Courbet s’est longtemps inspiré de Géricault et Velasquez. Georges de la Tour est un des continuateurs les plus originaux du Caravage, etc…

Comme il se doit, Raoul Scipioni-Guenancia se réclame du maître français de l’hyperréalisme du XXème siècle : Gérard Schlosser


> Dans ce post, un clic sur chaque image l'agrandira instantanément.


Gérard Schlosseret moi !



Né en 1931, Gérard Schlosser pose dans son atelier. Le peintre vit et travaille à Paris.


Dès ses premières toiles dans les années 60, Gérard Schlosser fait le choix de la figuration : fragments de corps peints en aplat parfois cernés de noir, dans la lignée des artistes pop art américain comme Tom Wesselman.



Tu sais que Josette va se marier 1970




L 'opus 1965




La pause / 1967


C’est en 1970 que Gérard Schlosser a recours à la photographie. Il systématise par la suite ce procédé comme d’autres artistes français associés à l'Hyperréalisme ou à la Figuration narrative comme Jacques Monory ou Bernard Rancillac. L’usage de l’épiscope qui permet de projeter une image sur la surface de la toile se généralise. Son oeil de peintre va devenir une caméra qui va donner des moments de peinture hyperréaliste d’une pure beauté cinématographique, aux focus et aux cadrages très prononcés, dont les titres évocateurs assument un rôle déterminant dans ce processus : sommes nous finalement devant une peinture, une photo ou dans un film de Claude Sautet en arrêt sur image ?


Voici quelques œuvres éloquentes du maître et, en vis à vis, certaines de mes peintures dont vous retrouverez peut-être la source d'inspiration.




Ca sent bon / 1973 : Gérard Schlosser VS Nationale 7 / 2011 : Raoul Scipioni-Guenancia


L'eau est trop froide / 1973 : GS VS Peau verte / 2008 : RSG


Il a du mal en maths / 1974 GS VS Allo-papa-tango-charlie / 2010 : RSG



Du 6 au 14 / 1974 : GS VS Transport amoureux / 2013 : RSG



Il n'ose pas y croire / 1988 : GS VS Des hauts et des bas / 2012 : RSG



Toutefois entre Gérard Schlosser et Raoul Scipioni-Guenancia, la façon technique de réaliser un tableau diffère, et cela mérite qu'on s'y arrête :



1/ Chez Gérard Schlosser, le croquis préparatoire est une photo redimensionnée, coupée, recadrée, collée sur une autre photo, puis projetée en diapositive sur une toile.

Le peintre peut alors se mettre à ses pinceaux en suivant chaque détail de la photo sur son châssis. La reproduction et l’interprétation hyperréaliste ne font plus qu’un !





2/ Chez Raoul Scipioni-Guenancia, le croquis préparatoire est une photo retravaillée sur ordinateur à l’aide d’un logiciel graphique. Les contours de cette photo sont ensuite redessinés au trait sur une feuille de papier. Alors commence une mise en homothétie manuelle sur la toile, selon la méthode des carreaux que tous les peintres classiques ont utilisés pour reproduire leurs croquis préparatoires.



Cette différence technique est importante car elle induit que la peinture de Gérard Schlosser

est un hyperréalisme encore plus

« réaliste » que la réalité...



C'est en novembre / 1991

Gérard Schlosser








... Alors que la peinture de Raoul

Scipioni-Guenancia s’autorise

une interprétation

hyper-figurative, voir onirique

du sujet, et fleurte avec les sirènes du surréalisme.



Promenade au pied de la falaise / 2016

Raoul Scipioni-Guenancia




Comme l’affirme Louis Doucet* en 2014 : « La peinture de Raoul SCIPIONI-GUENANCIA appartient à un courant hyperréaliste narratif, sensuel et érotique, tel que le pratique

Gérard Schlosser. Avec l’humour et la dérision en plus… »

​*Vice-Président Mac Paris


La conclusion de cette comparaison revient au peintre Edgar Degas, à propos des influences : « le secret, c’est de suivre les avis que les maîtres nous donnent par leurs œuvres

en faisant autre chose que ce qu’ils ont fait. »



A bientôt pour une nouvelle chronique picturale !


Raoul Scipioni-Guenancia

27 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Raoul Scipioni-Guenancia